Pingyao ou la ville de l'épidémie !!!!!!!!!!!!!!

Publié le par Francis et Claire

Ne vous inquiétez pas, nous vous expliquerons le pourquoi  de ce titre mais tout d’abord attardons nous sur la ville de Pingyao.

Elle est, tout comme la ville de Lijiang, une ville qui a réussit à préserver son architecture traditionnelle. Le bonus de cette ville et pas le moindre, ce sont les remparts qui l’entoure. Magnificus !!!

 

 

Cependant, si la ville garde ses maisons typiques, à l’intérieur, lorsque ce ne sont pas des lieux de visites, il n’y a que des magasins à souvenirs ou restaurants. 

Les promenades dans le centre de la ville feront donc plaisir aux serials-shoppers qui pourront satisfaire tous leurs envies de cadeau et il fallait raisonner ma mère pour qu’elle ne s’arrête pas tous les 5 mètres… 

Il faut préciser d’ailleurs qu’il y avait une différence de point de vue entre mes parents qui préférait les négo douces (comprenez, si on a 10% c’est déjà bien) à nous qui tranchions le prix et ne voulions pas lâcher : on commence avec un prix à -70% et on accepte -50%... enfin, je vous dis cela approximativement car c’est toujours dur d’avoir une notion des prix pratiquées ici.

 

Bon, mais trêve de marchandage, reprenons le bavardage.

Nous arrivons donc le matin par train et notre autorickshaw (hé oui comme en Inde) nous attendait pour nous transporter à la Guest House que nous avions réservé. L’endroit est très joli et bien placé dans la ville. Seule petit défaut, comme toutes les GuestHouse, c’est un repère d’occidentaux. Nous côtoyons donc francais, americains, espagnoles et autres nationalités étranges. Mais l’essentiel était que cet endroit était propre et on s’y sentait bien.

 

Dans cette ville, la visite des rues est entièrement gratuite. On peut entrer et sortir de la ville par les remparts extrêmement facilement. Par contre, on doit payer un pass qui comprend la visite de plusieurs lieux (maisons et temples) traditionnels et la marche sur les remparts.

 

Ainsi, après nous être installé dans nos chambres, nous partons acheter nos billets et nous filons directement marcher sur les remparts pour admirer la vue. C’est splendide ! On a l’impression d’être remonté dans le temps ! Les panneaux solaires sont les seules objets qui nous rappellent notre période moderne mais on apprécie l’effort en terme de développement durable (et c’est peut être grâce à ca que nous avons l’eau chaude dans nos auberges donc ne rechignons pas)

 

 

Et c’est après cette visite que notre voyage va changer de visage !!!! (OOOOUUUHHH !!!!)

 

Clairement, pour résumer, avant même de prendre notre déjeuner, tous les autres, nous nous sommes pris d’une folle passion des TOILETTES. Le pire, c’est que cela nous a suivit jusqu’à la fin de la visite de la prochaine ville. AFFREUUUXXX !!!!

 

Avec notre papier toilette (CHACUN !!!), nous nous efforçons quand même de visiter certains lieux. Ce qui est dur, c’est que l’état des sanitaires laisse souvent à désirer en Chine. Clairement, ce n’est pas un endroit très important à leurs yeux.

Donc quelque fois nous faisons même l’effort de retourner à l’auberge afin d’être sur de trouver LE lieu propre.

 

Pour finir (nous ne sommes restés que 2 nuits sur place), nous préférons vous laisser simplement regarder les photos que nous avons prises.

Pingyao est vraiment une jolie petite ville mais malheureusement pour nous, nous retiendrons surtout le mode de vie que nous avons dû adopter dans cette ville : être obligé de manger du riz blanc sec, du pain et de l’eau (en bouteille bien sur) tout en flirtant avec nos amis les toilettes.

Publié dans Chine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Ha ha !! enfin un article sur les toilettes ! Marrant Loic en a parlé lui aussi lors d'un article sur son voyage en train au canada.
Répondre