Canton en chanson !!!!

Publié le par Francis et Claire

De retour à Kunming, nous prenons l’avion à l’aéroport, direction : Canton.

 

Là-bas, nous avons la chance d’être chez une chinoise, en plus une vraie cantonaise. Depuis notre arrivée en Chine, nous n’avons pas encore fait de couchsurfing et nous avouons que cela nous manquait un peu. De plus, la fille qui nous héberge, Yin Qi de son nom (en anglais, elle a choisi le prénom Sheela), nous la connaissons déjà. En effet, nous l’avons déjà rencontré en Inde. C’est plutôt cool, nous n’avons pas à attendre à notre arrivée et nous la rejoignons directement.

 

Ce premier jour, pas de réelle visite prévue. Nous nous baladons plutôt près de chez elle et passons le plus clair de notre temps à discuter. Le soir, elle a prévue de nous emmener au cinéma voir l’Age de Glace 3. Encore une fois, comme en Inde, elle préfère voir un film holywoodien plutôt qu’un film chinois. Par contre, difficile de lui reprocher ce point car cette fois-ci, c’est une grande « experte » en matière de film chinois étant donné que son père est un scénariste reconnu dans le pays. Donc lorsqu’elle dit que les films actuels en salles sont de mauvaises qualités, nous ne pouvons qu’acquiescer.

Mais bon, avant de s’enfermer 1h30m dans le noir, elle nous amène manger dans un resto cantonais pour que nous goutions un plat typique de la région. Nous vous avouons que lorsque les plats sont arrivés, nous avions un peu peur. Hé oui, ce n’est pas tous jours les qu’on mange des cartilages de doigts de poulets et de porcs et ensuite sucer de la moelle de porcs.

 

 

Au final, c’était pas mal. Cela manquait juste un peu de goût. En dessert, nous avons pris des sortes de profiteroles. Tout aussi bon mais plus gros (à la main, à emporter) et de parfums différents (mangue, fraise, pistache, etc.).

Nous partons ensuite pour le film. Là, rien d’extraordinaire. Si vous avez vu les premiers, bein…voilà quoi. Le truc en plus, c’est que nous avions en plus des lunettes 3D.

 

 

Le lendemain, nous partons visiter le Yuexiu Park où nous pourrons admirer la statue des 5 chèvres, le symbole de Canton.

 

 

Yin Qui a préféré nous laisser nous balader tout seul… nous avons compris après pourquoi…En effet, depuis notre arrivée dans cette ville, il fait une chaleur étouffante. Nous nous étions déjà bien habitués avec notre parcours en Inde mais là c’est différent. On étouffe et en plus, on a chaud et du mal à respirer comme s’il n’y avait pas beaucoup d’air dans l’atmosphère. La pollution en est pour beaucoup. Du coup, la visite du parc fût éreintante. Le pire, c’est que nous nous sommes perdus dans le parc et que nous avons bien sur choisi sans le savoir les routes les plus difficiles faites de petites collines. Après une heure d’effort pour une petite statue comme récompense, nous décidons de partir sur un autre site.

 

Nous partons voir la maison de la Famille Chen Clan Academy

 

 

Au début, nous pensions que ce serait une énième maison similaire à celle déjà vu à Pingyao mais il faut reconnaître que l’endroit vaut le coup notamment grâce à l’exposition qui y est abrité.

 

Nous partons ensuite admirer l’architecture de Sun Yat-Sen Memorial Hall.

 

 

Nous n’avons pas le temps de rentrer dedans (et selon les guide cela ne vaut pas le coup) mais juste profiter de son parc et des nombreux arbres pour nous reposer un peu avant de rejoindre Yin Qi pour une soirée endiablée au ….. KARAOKE !!!

 

On en parlait avec elle depuis l’Inde que nous souhaitions faire un karaoke tous ensembles… et elle a tout organisé pour qu’on passe une soirée agréable ! Son cousin nous a rejoints et avec la réservation des 3 heures de salle nous avons le droit à un buffet à volonté.

 

 

Très vite, nous nous apercevons de deux choses :

Le choix des chansons anglophones est très limité et est essentiellement composé de répertoire de boys band ou de stars internationales récentes (beyonce, rihanna, …). Pas de vieux classique rock comme u2 ou de ragga comme bob…. Non, non, non, il va falloir sortir le grand jeu sur du britney spears !

Deuxièmement, le karaoke pour eux est quelque chose de très sérieux. Lorsqu’il choisisse des chansons, ils les connaissent parfaitement et font tout pour les chanter correctement (pour eux chanter faux leur ferait perdre la face devant leurs amis).

Du coup, ils étaient un peu surpris de notre niveau assez faible et le fait qu’on fasse les idiots en chantant (en même temps comment rester sérieux en chantant du backstreet boys).

Mais très vite ils sont rentrés dans notre jeu et (vrai ou pas) nous ont dit que c’était bien plus marrant de le faire à notre manière (c'est-à-dire n’importe comment !).

Dans tous les cas, on a passé une excellente soirée !

 

Le lendemain, nous nous sommes essentiellement baladés dans l’île de Shamian ! La pluie est enfin tombée, faisant redescendre la température d’un cran !

 

 

Nous allons faire les courses au carrefour afin de préparer à notre hôte un plat français… Il faut savoir cependant que la cuisine des chinois n’est pas équipée comme la notre : ils n’ont pas de four. En fait, ils ont seulement un wok et un autocuiseur (ricecooker) pour faire le riz. Nous devons donc nous adapter et choisissons de lui faire du poisson avec une sauce au vin blanc accompagné de légume vapeur (après trois semaines d’huile ca va faire du bien !)

Ceux qui nous connaissent les savent, c’est Francis le cuistot des deux… Je m’occupe donc de trifouiller dans tous les tiroirs avec notre amie chinoise afin de dénicher trois assiettes plates inutilisées depuis des années pendant que le maître officie.

Ce repas fut un retour au source alimentaire jouissif surtout que nous avions prévu la petite note frenchie indispensable : camembert président, baguette et vin français. Un KIF !

Nous avions un peu peur qu’elle n’apprécie pas le fromage, et après la première bouchée, elle a qualifié notre camembert « d’acceptable ». Mais finalement elle s’est resservie à plusieurs reprises et nous a dit avoir vraiment apprécié le diner.

On est resté jusqu’à tard notamment car nous nous doutions que les adieux très matinales du lendemain seraient bref !

 

Notre coup de cœur couchsurfing en Inde fut notre famille de Jaipur, ici en chine ce sera Yin Qi : une chinoise dynamique, marrante et à l’esprit ouvert.

 

Nous prenons donc l’avion vers notre dernière étape en Chine : Shanghaï.

Publié dans Chine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
trop belles ces découvertes...<br /> profitez-en bien, et pensez (un peu) à vos potes échoués à Paris :)<br /> on vous embrasse<br /> antoine
Répondre