Cours de drague péruvienne à Arequipa

Publié le par Francis et Claire

Notre voyage au Pérou continue et nous partons pour la 3ème plus grande ville du pays : Arequipa.

 

Pour tout vous dire, ce séjour à Arequipa est très similaire à celui de Lima. Evidement, nous avons encore effectués du couchsurfing. Le jeune monsieur qui nous a acceptés dans sa demeure se nomme Miguel. Il a 20 et parle parfaitement le français, l’anglais et apprend le chinois… En logique avec la carrière qui souhaite suivre : interprète !

 

Nous arrivons très tôt le matin à Arequipa et après avoir déposé nos sacs chez ses parents et les avoir rencontrés (autour du petit dej !), nous partons directement visiter la ville.

On ne va pas vous faire jour par jour mais voilà notre ressenti sur la ville.

Cette dernière est très sympa (notamment son quartier de bars et boites de nuits), de plus, le temps ensoleillé et ciel bleu rend la visite très agréable mais la ville est aussi très petite. Clairement, on en fait vite le tour.

 

Bien évidemment, la Plaza de Armas et la cathédrale qui la borde, sont incontournables.

Miguel nous emmène sur une terrasse camouflée pour les admirer en hauteur autour d’une petite bière et en pancho s’il vous plait !

 

arequipa cathedrale

 

arequipa plaza de armas

 

L’avantage de visiter la ville avec un local c’est qu’il nous a emmené aussi dans les quartiers où les gringos (les étrangers ici) se doivent de mettre leur sac à dos devant et doivent plutôt trottiner et non pas flâner : nous sommes notamment allés dans le vieux marché de la ville où nous avons pu faire des affaires…

 

Après la balade dans la ville avec sa grande rue piétonne et tous ses commerces, vous pouvez aussi aller visiter le monastère. Nous ne l'avons pas fait. Un peu trop cher à notre goût mais on vous le conseille quand même (parce que vous pourrez alors nous dire comment c’était !)

 

Nous sommes aussi montés dans le quartier Yanahuara pour admirer la vue sur la ville mais sans les volcans au loin car le brouillard joue avec nos plans…

 

Un petit tour en campagne d’Arequipa…

 

arequipa campagne

 

Visite aussi intéressante pour Miguel le citadin qui n’était jamais parti dans la campagne environnante de sa propre ville !

 

Voilà ! Ce qui nous a vraiment plu ici, ce sont les nombreux échanges avec notre couchsurfeurs et ses nombreux amis que nous avons rencontrés.

 

arequipa miguel and co

 

C'était vraiment sympa ! On s'est marré comme des petits fous ! Il faut dire que Miguel est un fêtard et donc tous les soirs, nous étions dehors. Ses amis (en majorité des hommes) nous ont tout de suite mis à l'aise. Du coup, nous avons énormément appris sur les habitudes des Péruviens. Un exemple de particularité culturelle péruvienne : à chaque anniversaire, l'heureux(se) élu(e) se fait écraser le visage dans son gâteau. Et cela se fait à tout le monde : enfants, adultes, personnes âgées, femmes et hommes. Tout le monde y passe. Vous vous imaginez mettre la tête de vos parents en plein dans leur gâteau d'anniversaire !!! Faudrait l'importer en France.

Mais avant tout, l'essentiel des conversations était tourné sur les relations garçons-filles au Pérou et en France.

On sera surpris de savoir qu'ici, en boîte de nuit, il faut demander la permission à la fille avant de pouvoir danser avec elle. C’est actuellement la "loose" si on tente cela en France.

Ce qui nous surprend moins, c’est que dans ce pays très catholique, le premier bisou c’est le bout du monde et que les garçons courent pour l’avoir… mais bon après la situation se débloque, nous disent nos compères dragueurs…

 

Evidemment, ici, tout le monde sait danser, en particulier la salsa !!! Ce qui n'est pas le cas des Gringos qui en plus dansent tout seul : une méga HONTE si tu fais cela au Pérou.

 

Aussi, il faut préciser que c'est la 1ère ville où nous voyons autant de gringos un peu partout.

Nous découvrirons donc ce qu'est un Bricheros ou une Bricheras. Des péruviens(nes) qui ne dansent (et plus si affinités) qu'avec des étranger(e)s. Facile à remarquer, les garçons bricheros ont toujours les cheveux longs et portent chapeau ou casquette.

 

Une activité marrante à faire à Arequipa est de se rendre au « Déjà vu » et d’observer les gringos dansants mal et les bricheros essayants de draguer… Avec notre petite bande, ça nous a bien divertit !

 

Comme vous l’avez compris, nos soirées à Arequipa furent bien remplies (peut-être même plus que nos journées). Nous avons trainés dans pas mal de bars différents même si nous n’avons pas tenus jusqu’à l’adobo : plats typique des fêtards pris avant de se coucher au petit matin…

 

A la prochaine étape, nous allons dans une ville beaucoup moins belle : Puno, mais qui a le grand avantage de se trouver au bord du lac Titicaca !

Publié dans Pérou

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
<br /> J'étais un peu inquiète car je n'avais pas vos nouvelles. J'ai bien reçu les cartes postales et je vous en remercie. Vous avez oublié mon anniversairfe le 10 mars dernier. Je suis un peu fatiguée<br /> je ne m'atterde pas. je vous laisse et gros bisous tous les deux. Taty et toton Marc vous embrassent<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> ¡Hola amigos!<br /> <br /> Ahhhh requipa! Que de souvenirs... C est la bas que nous avons fait notre noel... Apparement vous avez aussi aprecié cette ville. Etes vous allé voir les condors ? Bon et maitenant Puno...je me<br /> rappelle m être gelé dans la gare à 3h du mat en attendant le bus pour la Bolivie ;-). Alors les coco, j espere qu on pourra se voir au Bresil. En principe, on sera la bas vers le debut du mois de<br /> mars. Porto Alegre / Florianopolis et Rio pour finir (avion le 16).<br /> TChuuuuusss<br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> Hello!!<br /> <br /> quel voyage!!<br /> <br /> continuez ca me fait toujours autant rêvé!!<br /> <br /> Hasta la proxima!<br /> <br /> David<br /> <br /> <br />
Répondre