SF, la ville magique

Publié le par Francis et Claire

 

Avant de débuter notre visite de San Francisco, nous avons passé notre 1ère nuit « dehors ». Bon, on exagère un peu. Quand on dit dehors, on veut dire plutôt qu’on a dormi dans notre voiture.

Ce n’est bien-sûr pas aussi agréable qu’un lit mais bon, on a passé une bonne nuit. Pas trop froid, pas trop chaud, un peu de « psychotage » en ayant peur que les flics viennent nous déloger, etc. Le matin, réveil vers 6h00-6h30 (comme toutes les autres fois dans la voiture car ce ne fût pas du tout la dernière) et direction Santa Barbara (♪ Qui me dira, pourquoi, j’ai le mal de vivre…♪) pour prendre le petit dèj au bord de la mer !

 

SF petit dej

 

Après ce petit encas, nous partons enfin pour arriver à San Fransisco. Nous devons emprunter la route 1 qui longe la côte ouest. Certains américains la citent comme la plus belle du monde (parce que Etats-Unis = monde pour les ricains, à ne pas oublier) !

Plus de 15H de route, des lacets en montagnes à n’en plus finir et impossible de rattraper une autre route plus rapide quand on en a marre… Soyez sur d’être bien en forme avant de l’entamer !

Nous, finalement, on préfère celle de la côte ouest de Nouvelle Zélande (oui, oui, on sait, ça fait un peu blasé cette réflexion !)

 

A San Fransisco (SF), nous nous sommes perdus avant d’arriver chez notre couchsurfers car 12th street et 12th avenue sont complètement, mais alors complètement, différentes !!!

La première, on a cru être à Harlem, on conduisait lentement et les habitants s’arrêtaient pour nous regarder, genre : « qu’est ce que vous faîtes là ? ».

On commençait à appréhender de passer 3 nuits dans ce quartier. Heureusement, notre couchsurfer habitait dans un autre quartier très sympas et assez bien situé !

 

A peine accueillit, Misha (notre couchsurfer) doit filer pour préparer le concert qu’il aura ce soir. Nous sommes tombés dans une famille de mélomane, tous les membres de la famille sont musiciens et de très bon musiciens. Nous aurons la chance d’assister au concert de Rupa & the April Fishes, le groupe de Misha. On a vraiment apprécié et le mister est très doué. Il nous a fait des solos de violoncelle du tonnerre !

 

SF rupa and the april fishes

 

Nous terminerons donc cette première soirée avec lui dans une fête étudiante d’une sororité, où le thème était …. D’être déshabillé ! Evidemment, on s’est senti bien vieux par rapport à tous ces petits boutonneux.

 

Le lendemain, les choses sérieuses commencent mais commencent mal. Une pluie de malade s’abat sur toute la Californie. Il faudra attendre le début d’après-midi pour découvrir la ville. Donc, l’après-midi venu, le soleil n’est toujours pas au rendez-vous et c’est plutôt un épais ciel gris accompagné de pluies fines qui nous accueillent.

On bouge quand même et on verra ce que cela donne. Nous commençons les visites et les premières vues sur le Golden Gate Bridge (qu’on verra d’un peu partout donc nous avons accumulé énormément de photos de lui).

 

Le premier spot aura donc été le Palace of Legion of Honor, sorte de musée en haut d’une colline avec une balade nature qui donne un point de vue sur l’incontournable pont de San Fransisco.

 

SF palace of legion of honor

 

Si vous aimez les points de vue, les Twin Peaks sont 2 collines qui clairement ne servent à rien et ne sont en aucun cas extraordinaires. Mais de cet endroit vous pourrez admirer une belle vue de SF. En fait, les collines sont inutiles car sans même y monter (il y a un immense point de vue à côté), vous aurez droit à ce panorama sur la ville.

 

SF vue des twin peaks

 

San Fransisco est une ville avec tellement de diversité que sa visite est extrêmement dépaysante : on passe des vestiges du passé avec le tramway (qui avance à 5km/h) au quartier d’affaire et de shopping en moins de 5 min. On traverse ensuite Chinatown et le quartier Italiens. Mais tout d’abord le charme de San Fransisco réside dans ses collines à couper le souffle et ses rues en pentes…

 

SF rues en pente

 

Toujours et encore un bon moyen d’observer ce satané pont… mais aussi d’admirer la fameuse île d’Alcatraz. Nous y reviendront plus tard.

 

Ensuite, changement de décor, nous voici dans le quartier hippie, Aight and Ashburry, qui est maintenant le quartier d’intellectuels et d’artistes : beaucoup de magasins, de bars, de tags...

 

SF aight and ashbury

 

SF aight and ashbury 2

 

L’endroit maintenant fait vraiment office de lieu branché genre pour les petits parisiens genre…vous voyez ceux avec une veste « classique » marron ou grise avec une écharpe de toutes les couleurs, un pantalon slim, des chaussures de villes extra longues, vous voyez !!!? Bein c’est ce genre de population sauf qu’ils n’ont pas à la main un verre de vin mais plutôt une bière. Hé ! On est aux USA, faudrait pas l’oublier !

Du coup, ici, les consommations sont plus chères qu’ailleurs, un peu dans les prix de Paris. Vous y trouverez aussi bon nombres de boutiques, touristiques en majorité.

Mais bon, le quartier est sympa et cela a quelque chose d’unique.

 

Durant toutes nos balades (à pied ou en voiture), quelques chose nous frappait à l’œil tout le le temps : la couleur des maisons. Eh oui, la caractéristique de San Fransisco, c’est aussi les maisons qui sont de toutes les couleurs !!!

C’est grâce à Mischa qu’on a compris le pourquoi du comment. Il existe un arrêté préfectoral interdisant de peindre sa maison de la même couleur que ses voisins ! Voilà, c’est aussi simple que ça !

 

SF maisons couleurs

 

Pour nous, SF c’est la ville culture de l’ouest américain donc impossible d’y séjourner sans visiter au moins un musée. Nous choisissons celui d’art moderne, le fameux San Francisco Museum Modern Of Art ou SFMOMA (c’est tout aussi imprononçable !!!!)

 

SFMOMA

 

SFMOMA2

 

SFMOMA3

 

Immense et réputé, nous avons fait notre quota de 2 heures de bizarrerie avant de pouvoir reprendre nos esprits sur des choses plus faciles à comprendre et à voir tels que le city hall district….

 

SF city hall

 

C’est ici que vous trouverez tous les bâtiments type tribunal, mairie, etc. Joli quartier qui accentue encore plus la diversité de SF.

 

Ah ! San Francisco, c’est une belle ville. Cependant, on a tendance à l’oublier, c’est la ville qui abritait la fameuse prison d’Alcatraz.

 

SF alcatraz

 

SF alcatraz 2

 

Perdue au beau milieu de la baie de SF, cette île qu’on dit imprenable, ne l’est pas tant. En fait, plusieurs fois, des prisonniers ont pu s’évader. Certains n’ont même jamais étés retrouvés.

Alcatraz est aussi très connue car elle aura abrité sous son toit le fameux : Al Capone.

 

SF Al Capone

 

La visite est bien faite. On peut se balader pratiquement partout. En plus, on nous fournit des écouteurs qui explique pas mal de choses sur l’histoire d’Alcatraz.

On vous avoue que c’est la 1ère fois que nous visitons une prison. Une chose est sûre, on n’a pas envie de séjourner dans un endroit pareil !!!

 

Avant de finir cet article, vous vous dites qu’ils manque quelque chose. Hé oui, impossible de partir d’ici, sans aller admirer le fameux Golden Gate Bridge.

 

SF golden gate bridge

 

Franchement, par beau temps, rien n’est surfait. Il est impressionnant ce grand truc rouge « suspendu » au dessus de l’eau. On l’admire, on fait une balade dessus et puis s’en va.

 

Voilà, c’est finit pour la Californie. A partir de maintenant, les grands paysages naturels de l’ouest américain nous attendent.

Publié dans Etats-Unis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
<br /> Ehhhhhhh Salut vous deux !! On part à San Francisco dans 7 semaines !!! Il faut absolument qu'on se voit avant pour en discuter !! A bientôt !<br /> <br /> <br />
Répondre